Clubhouse connecté : activités collaboratives en ligne pour des personnes ayant des troubles psychiques

Appréhendant le handicap comme une variation du développement humain (Fougeyrollas, 2010), nous interrogeons la place du numérique dans la réalisation d’une pleine participation sociale des personnes ayant des incapacités psychiques.
Inspirée de l’interactionnisme (École de Chicago) et des travaux de l’École Française sur la Trace, notre recherche est issue d’une thèse dirigée par Béatrice Galinon-Mélénec et Louise Merzeau à l’Université Le Havre Normandie en France [soutenue en 2014]. Son approche est ethnométhodologique et interroge les usages du numérique d’un groupe de personnes ayant des troubles psychiques dans un habitat spécialisé au Havre et les représentations sociales d’un réseau de professionnels dans le domaine d’accompagnement, tout en questionnant la place de ces personnes dans la ville.
Ce texte explicite une présentation réalisée dans le colloque international “Pour une ville inclusive : innovations et partenariats” organisé par le Réseau international sur le processus de production du handicap (RIPPH) à l’Université Laval à Québec en 2016.

Les actes du colloque seront bientôt disponibles sur le site du RIPPH. https://ripph.qc.ca/revue/numeros-disponibles/

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s