Speech of Fabien Liénard (Dir. UMR IDEES 6266 Le Havre), 3rd webinar in the Road to ICCOMAC, Le Havre-Jakarta 2021

Le laboratoire de recherche IDEES Le Havre à l’Université Le Havre Normandie a organisé en collaboration avec l’Ecole de Communication à l’Université Catholique de l’Indonésie Atma-Jaya à Jakarta, un webinaire sur l’Intelligence artificielle et la Communication Publique, le 23 septembre 2021.

Voici l’allocution de Professeur Fabien Liénard, directeur de IDEES Le Havre – UMR 6266 CNRS dans la Web conférence.

Chers collègues, chers amis,

Je suis à la fois désolé et enchanté de participer à l’introduction de ce webinaire franco-indonésien intitulé : Advantages and Challenges of Artificial Intelligence in Communicating Public Campaigns

Désolé de ne pouvoir être parmi vous ce jour pour cet événement scientifique important pour le laboratoire, convoqué que je suis à cette heure précise à un conseil académique essentiel. Je suis d’autant plus désolé qu’il s’agit là du premier événement scientifique qu’il m’est demandé d’introduire en tant que directeur du laboratoire de recherche pluridisciplinaire IDEES Le Havre puisque j’ai pris mes fonctions le 1er septembre de cette année. IDEES est une Unité Mixte de Recherche (UMR) labellisée CNRS et présente dans les trois grandes universités normandes : l’Université de Rouen, de Caen et du Havre donc. L’équipe du Havre est pluridisciplinaire c’est-à-dire que si Rouen et Caen regroupent essentiellement des enseignants-chercheurs en Géographie, Le Havre regroupe pour sa part des géographes mais aussi des chercheurs en Sociologie, en Histoire, en Sciences de l’Information et de la Communication et même en Informatique et en Économie.

Hadi Saba Ayon connait bien ce laboratoire dont il a été un membre actif durant son travail de doctorat. S’il est aujourd’hui membre associé, il reste particulièrement actif et cela m’enchante littéralement aujourd’hui de pouvoir le remercier publiquement pour son travail et son investissement. Je souhaite ainsi le remercier au nom d’IDEES Le Havre pour son dynamisme et la volonté qui l’anime de tisser des collaborations. Je veux le remercier parce qu’il est à l’initiative de ce nouveau webinaire et de cette collaboration, pour le moment à distance, avec nos collègues indonésiens de l’école de Communication de l’Université Catholique de l’Indonésie à Jakarta – Atma Jaya. Et je veux remercier ici plusieurs d’entre vous :

  • Agustinus Prasetyantoko, Recteur de l’Université Catholique Atma Jaya
  • Eko Widodo, Doyen de la Faculté de Business Administration and Communication Studies
  • Dorien Kartikawangi, Cheffe de l’École de Communication
  • Nia Sarinastiti, enseignante-chercheuse à l’École de Communication

Merci à vous pour votre engagement dans cette collaboration scientifique et encore merci et bravo à Hadi !

Car Hadi Saba Ayon est l’un des membres de cette petite équipe havraise des chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication qui travaille depuis des années sur la Trace numérique, appréhendée à partir du paradigme de « l’Homme-trace » développé par Béatrice Galinon-Mélénec. Avant de laisser Béatrice elle-même évoquer ce paradigme et d’aborder la question de la trace numérique, précisons que la thématique a fait l’objet de nombreux colloques internationaux, de journées d’études sous l’impulsion de Habi Sabayon mais aussi de nombreux ouvrages scientifiques et de plusieurs numéros de revues sous la direction de plusieurs membres de l’équipe des Sciences de l’Information et de la communication. On peut citer parmi eux les ouvrages dirigés par Béatrice Galinon-Mélénec aux éditions du CNRS sur la trace numérique ou la toute récente collection dirigée par Sami Zlitni et moi-même aux Presses Universitaires de Rouen-Le Havre, collection intitulée Trace et communication numériques. Vous l’aurez compris, définitivement cette thématique de la communication numérique, au cœur de tous ces travaux et de ce webinaire structure, l’un des axes de l’UMR où le dialogue transdisciplinaire est constant.

Je vous souhaite donc de beaux dialogues, des échanges fructueux et j’espère que mes obligations universitaires me permettront de venir vous rejoindre au cours de la journée.

Article: Pandemic, Participatory Culture and Reinvention of Everyday Life

How do we define participation during a pandemic? Are we in an era that requires reinventing our physical space and our modes of participation to build a new society? The novel coronavirus has deconstructed social space as we know it, and significantly disrupted our participation in its spheres. Today we are witnessing new forms of space, in the light of the ongoing pandemic and its impact on our participation, physical space and digital culture. This article demonstrates changes that occur in the physical and connected spaces that form our “new virtual urbanism” (Doueihi, 2011). It describes participation practices in natural parks in Geneva-Switzerland and Pays de Gex-France, distinguishing three types of spaces: the pre-pandemic space, the confinement space and the deconfinement space. It shows how socio-cultural practices changed in relation to the configuration of the space and the use of digital technology. Will we need to reinvent our space to encourage participation? The answer lies perhaps in considering the development of our digital traces and harvesting them in organized projects with rules, purpose, administration, management and governance. In this sense, digital participation becomes full and efficient when it relies on the process of building a memory and includes those who find themselves excluded from this new world.

To read the article: http://ejournal.atmajaya.ac.id/index.php/interact/article/view/2322

To cite the article : Saba Ayon H. (2021). Pandemic, Participatory Culture and Reinvention of Everyday Life. Jurnal InterAct, Vol. 10, N° 1, p. 10-18. ISSN (Print) 2252-4630/ ISSN (Online) 2614-1442.

Webinaire 3 : Avantages et défis de l’intelligence artificielle dans la communication des campagnes publiques, Jakarta – Le Havre, 23 septembre 2021

Le laboratoire de recherche IDEES Le Havre à l’Université Le Havre Normandie en France et l’Ecole de Communication à l’Université Catholique de l’Indonésie Atma-Jaya à Jakarta organisent un 3ème webinaire dans la série Road to the International Conference on Corporate and Marketing Communication (ICCOMAC).

Dans ce webinaire, intitulé Advantages and Challenges of Artificial Intelligence in Communicating Public Campaigns et diffusé du Havre (09h-12h, heure de Paris), interviendront :

Béatrice Galinon-Mélénec (Professeur émérite en sciences de l’information et de la communication à l’Université Le Havre Normandie) sur « Le paradigme anthropo-sémiotique de l’Homme-trace au service de l’éthique. Application au système numérique de santé » et ;

Lukas (Professeur agrégé à la Faculté d’ingénierie à Atma Jaya).

https://umr-idees.fr/2021/09/02/avantages-et-defis-de-lintelligence-artificielle-dans-la-communication-des-campagnes-publiques-advantages-and-challenges-of-artificial-intelligence-in-communicating-public-campaigns-3eme-webinaire/

Termes de référence : https://www.atmajaya.ac.id/web/KontenFakultas.aspx?gid=berita-fakultas&ou=fiabikom&cid=ICCOMAC-3

* Quelques références sur le paradigme “Homme-Trace” proposé par Béatrice Galinon-Mélénec, fondatrice du e. laboratory on Human Trace Complex System Digital Campus UNESCO et fondatrice et rédacteur en chef du Carnet de recherches ICHNOS ANTHROPOS ; et des travaux de l’Ecole Française sur la Trace :